Fiche de l’Atari 2600

L’Atari 2600 est une console de jeux vidéo produite par Atari de 1977 à 1991. C’est la deuxième console à utiliser un système de cartouches, après la Channel F de Fairchild. Rappelons que l’Odyssey est simplement la première console.

Son histoire : Sortie en octobre 1977, l’Atari 2600 est la deuxième console à cartouches, commercialisée un an après la Channel F de Fairchild. Auparavant, les précédentes consoles avaient un ou plusieurs jeux incorporés. À l’origine, son nom est Atari VCS, pour Video Computer System. Le nom Atari 2600 fut utilisé pour la première fois en 1982 lors de la sortie de l’Atari 5200. C’est aussi l’un des plus gros succès de l’histoire du jeu vidéo. Cette console fut vendue durant 14 ans, record de longévité dans cette industrie.

Mais Atari ne rémunère pas ses développeurs proportionnellement au succès des jeux. Rick Mauer, le programmeur de Space Invaders, ne reçoit que 11 000 $ pour son travail, alors que le jeu procure plus de 100 millions de dollars à Atari. Warren Robinett, le programmeur chef d’Adventure, proteste contre la politique d’anonymat d’Atari. L’entreprise ne publie pas le nom des employés ayant participé au projet. Warren Robinett inscrit son nom sur une pièce cachée dans le jeu, c’est le premier Easter egg. Beaucoup d’autres programmeurs quittent la compagnie pour créer des entreprises développeuses de jeux vidéo indépendantes, Activision en fait partie. Atari essaie de bloquer les développements externes pour l’Atari 2600 en portant plainte, mais la justice tranche favorablement en faveur des développeurs tiers. Atari souffre également d’un problème d’image à cause d’un certain nombres de jeux pornographiques comme Custer’s Revenge produits par Mystique.

Cette console rapporta beaucoup d’argent à la société Atari jusqu’en 1983 environ et la chute du marché du jeu vidéo puisque plus de 25 millions de jeux furent vendus. Vendue principalement en Europe et aux États-Unis, elle cessa d’être produite en 1991.

Fiche technique de l’Atari 2600

  • processeur principal : MOS Technology 6507 à 1,19 MHz
  • processeur audio et vidéo : TIA
  • mode graphique : 40 x 192 ( pixels rectangulaires de rapport 1 sur 8 )
  • sprites : 5 objets mobiles d’une seule couleur chacun : deux players de résolution 8 x 192 (pixels rectangulaires de rapport 1 sur 2), deux missiles et une balle.
  • couleurs : 128 (16 couleurs avec 8 niveaux d’intensité chacune) (le modèle français Secam n’affichait que 8 couleurs)
  • son : Deux voies mono
  • mémoire principale : 128 octets VLSI
  • mémoire de masse (cartouches de jeux) : De 2 et 4 Ko (mais possibilité d’extension théoriquement illimitée en passant par la technique de bank switching)
  • connecteurs d’entrée :
    • deux ports DB9 pour joysticks, paddles, « trackballs », ou clavier 12-touches (0–9, #, et *)
    • six interrupteurs (version originale): Marche/Arrêt, Signal TV (noir et blanc ou couleur), Difficulté pour chaque joueur (appelé A et B), Select, et Reset
  • connecteurs de sortie : noir et blanc ou couleur (NTSC ou PAL) et sortie son

(Source : Wikipédia)

Liste des tests

Aucun test pour le moment

Répondre

Les tests de ce site sont la propriété de leurs auteurs. Pour toute utilisation de celles-ci, merci de les contacter.

© 2007-2008 Vieux joueurs